La piscine, base de loisirs

Prenez un avant goût de vacances, venez à la piscine base de loisirs de Marboué.

Vous profiterez des équipements suivants :
► un bassin de 450 m2
► mini-golf
► ping-pong
► baby foot
► beach volley
► pétanque
► pédalos
► canotage
► jeux de plein air
► jeux aquatiques pour enfants

Mais aussi :
►de vastes pelouses pour la détente
► une terrasse buvette rafraîchissante

Vous pourrez vivre des moments de détente, la piscine base de loisirs vous accueille dans un cadre ombragé et une ambiance familiale.

 

La piscine, base de loisirs ouvre ses portes les week-ends de juin

Et tous les jours à partir du 1er juillet jusqu’au 31 août

de 14 H 30 à 19 h 30

TARIFS DES ENTREES 2018

Désormais, les jeunes âgés de 3 à moins de 16 ans, pourront s’acquitter d’un forfait pour bénéficier d’un accès illimité. Ce forfait ouvrira l’accès à la piscine de Brou et Marboué.

Forfait juin + 1 mois : 15 €

Forfait 3 mois : 30 €

Après avoir délibéré le 29 mai 2018, le Conseil Municipal a décidé de verser une participation de 15 € pour chaque forfait enfant, à la fin de la saison.

formulaire de remboursement

Les centres aérés et groupes encadrés, sur rendez-vous.

Renseignements à la mairie.

CONTACT :  E-mail : mairie-de-marboue@wanadoo.fr
Tél : 02.37.45.10.04


L’HISTOIRE DE NOTRE PISCINE :

Dimanche 5 juin 1938 ouverture des portes de la plage-piscine

NAISSANCE DE LA PLAGE-PISCINE
Après la création de la section foot et volley, en septembre 1936, le bureau de la SAM envisagea la création d’un parc des sports avec piscine. La situation privilégiée de la commune dans un site pittoresque fréquenté par les touristes, la proximité d’une belle rivière, le Loir, et le vif désir de la SAM de faire mieux dans le domaine des sports, furent des arguments décisifs qui entraînèrent les plus hésitants et animèrent le zèle des partisans du nouveau projet. Le terrain choisi, l’ancien « Pré de la Forge » était offert par le Comte Reille, Maire, à cette époque.

Une première étude fut faite par M. LAGNEAU, architecte, en novembre 1936, et le projet définitif, qui s’élève à 300 000 francs, fut établi en janvier 1937 par M. ROULLEAU, ingénieur à Dreux. La municipalité de Marboué prit ce projet en charge et en demanda l’approbation administrative. Mais ce ne fut que le 3 septembre 1937 qu’une décision ministérielle accorda l’autorisation de commencer les travaux. Ceux-ci, mis en adjudication le 13 novembre 1937, furent confiés à M. MACCHI, entrepreneur à Cloyes, qui ouvrit son chantier fin janvier 1938. Les travaux furent activement menés et la plage-piscine put ouvrir ses portes le dimanche 5 juin 1938. La plage-piscine accueillera plusieurs générations de nageurs grâce à la municipalité qui fera les investissements et supportera les frais d’entretien du terrain, des bâtiments, du bassin. La SAM en assurera la bonne gestion jusqu’en 2009.

Le but de la SAM n’était pas simplement de créer un merveilleux outil, mais plutôt de s’en servir utilement et de faire œuvre d’éducation dans ce magnifique sport de base en même temps que sport utilitaire qu’est la natation. Les résultats de cette œuvre d’éducation furent excellents et la renommée de la SAM s’étendit loin hors des limites du département.

La piscine ne fut guère épargnée par la guerre et les éléments : en 1940, le mur de clôture (côté lavoir) était criblé d’éclats de bombes, les carreaux du vestiaire arrachés et le matériel pillé. En 1941 l’inondation fit écrouler une partie du mur de clôture (côté lavoir). En 1944 enfin, le bar fut presque anéanti, le vestiaire découvert, les carreaux brisés, les portes arrachées à nouveau et le matériel pillé une fois de plus (30 à 40 000 francs de dommages).

Extrait du livre d’Henri LIZIER Cité Historique, Site touristique et d’après les délibérations des conseils municipaux de 1932 à 1979.

LES GROS TRAVAUX
La commune de Marboué sera à l’époque la seule commune d’Eure-et-Loir à posséder une piscine découverte. Au fils des années, des travaux seront réalisés afin d’assurer un meilleur fonctionnement :

En 1964 : alimentation de la piscine en eau potable et non plus par l’eau de la rivière, main courante tout autour du bassin et accès par les pédiluves.

En 1971 : travaux de filtration

En 1983 : consolidation du mur de retenue le long du loir, avant de pouvoir créer un solarium entre le bassin et la rivière.
Les crues de la rivière ne cessant de saper la base de ce mur, il devenait urgent pour éviter des dégradations au bassin de prendre la décision de le refaire. Sur la partie située entre ce mur et le bassin, il sera semé du gazon pour créer un solarium. Une clôture sera installée sur le mur et en bordure de la rivière, dans la partie située à côté des saules pleureurs. Il sera planté des arbres pour faire un peu d’ombre.

En 1984 : Installation d’un chauffage à énergie solaire. Le principe est simple et très efficace ; faire circuler de l’eau dans les capteurs, à base de carbone, exposés en direction du sud. Le résultat est excellent, l’eau de la piscine est maintenue à une température d’environ 28°, tandis que l’eau sortant des capteurs peut dépasser 35°.

En 1990 : création du mini-golf

En 1999 : construction d’un nouveau bâtiment équipé de douches et de sanitaires en nombre suffisant ainsi qu’un local maître nageur.

En 2010 : De nombreux aménagements ont favorisé le développement des services liés aux activités récréatives et de loisirs. Ils ont contribué notamment à faire vivre la piscine, tout en gardant son esprit champêtre et dans le but de développer l’attractivité du site dans le respect des normes et de la sécurité.
-aménagement d’un abri pour les groupes (accueil des centres de loisirs)
-aménagement de la berge : réfection des berges avec des gabions, dépose des passerelles d’accès aux pontons et remplacement par des pontons flottants
-amélioration de l’équipement technique de la piscine : automatisation de la chloration et renforcement du système du recyclage et de filtration.

MAIS AUSSI
En 2010 : A la demande du conseil jeune, installation du jeu « l’araignée»

En 2015 : suite à un contrôle de la préfecture, le toboggan a dû être démonté, n’étant plus aux normes de sécurité. Des structures gonflables ont été installées pour la plus grande joie des enfants.

La commune reprendra la gestion de 2009 à 2016.

Depuis le 1er janvier 2017, la Communauté de Communes du Grand Châteaudun gère l’entretien et le fonctionnement d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire. La communauté reprendra donc la gestion des centres nautiques des communes suivantes : Châteaudun, Brou, Cloyes-sur-le-Loir et Marboué. La piscine démarrera la saison 2017 avec 2 pompes de filtration neuves.

Même avec ses 80 ans cette année, la piscine a un bel avenir devant elle.


Le 17 juin 2018, retour en photos sur la fête des 80 ans de la piscine. Merci à tous les bénévoles qui ont fait le succès de cette belle journée.